Travailleur indépendant handicapé, auto-entrepreneur handicapé… Comment protéger son activité malgré ses contraintes de santé ?

Vous êtes auto-entrepreneur handicapé ? Vous souhaitez protéger votre activité professionnelle face à des contraintes de santé et/ou des restrictions de vos capacités ? Linklusion vous donne dans cet article quelques conseils pour faire face à cette situation !

Voici 6 enjeux sur lesquels nous vous proposons des solutions pour protéger votre activité en tant que freelance handicapé.

I. Protéger son activité : les enjeux pour les auto-entrepreneurs handicapés

La production

Selon votre capacité de production et l’impact qu’elle peut avoir sur votre client, vous n’agirez pas de la même manière. Quoi qu’il en soit, votre première solution sera la communication. Il s’agira de trouver le bon équilibre entre la communication par souci de transparence tout en étant rassurant sur votre capacité à livrer le produit ou service attendu

La gestion commerciale

Ici aussi, c’est la communication avec vos clients qui sera primordiale et devra être adaptée au contexte. Par exemple, pendant une phase d’avant-vente importante, il pourra être important de trouver un équilibre entre communication orale et écrite. Utiliser l’oral pour répondre aux questions délicates et utiliser l’écrit pour formaliser les conclusions importantes et de vos échanges.

La gestion courante ou administrative de l’entreprise pour un auto-entrepreneur handicapé

Si vous avez besoin de déléguer officiellement la gestion de ces relations aux pouvoirs publics ou à vos prestataires majeurs, vous devrez probablement établir des procurations. Attention, ceci peut prendre du temps ou être complexe selon l’incapacité dans laquelle vous êtes. N’hésitez pas à consulter un professionnel du droit afin de préparer un dispositif de procurations si vous pensez en avoir besoin (avocat, juriste, comptable…). Sans cela, votre activité pourrait se trouver bloquée pour une longue durée.

Préserver vos revenus

Pour vous protéger contre un arrêt de vos revenus, vous pouvez souscrire un contrat de prévoyance afin de recevoir une indemnisation en cas d’incapacité. Si vous décidez de souscrire à un tel contrat, assurez-vous d’avoir bien compris les conditions d’indemnisation, qui peuvent être complexes. 

Le relais managérial opérationnel 

Pour l’animation de votre équipe, les décisions RH ou encore les décisions opérationnelles, la solution sera principalement humaine : vous aurez besoin d’avoir désigné quelqu’un et de l’avoir présenté à votre écosystème de collaborateurs, clients, fournisseurs et autres partenaires. Cette personne aura besoin d’avoir les pouvoirs officiels pertinents, mais aussi d’avoir été suffisamment exposée à votre écosystème afin de reprendre le management opérationnel rapidement

Relations aux financeurs

Si votre incapacité peut durer suffisamment longtemps pour perturber les relations avec vos financeurs (banques, prêteurs, actionnaires) ; pensez à les prévenir. Il faudra donc donner le pouvoir à un collaborateur ou partenaire de confiance; et donner des instructions précises pour qu’elles facilitent la prise de décisions.

II. Récapitulatif et approfondissement des solutions pour les auto-entrepreneurs handicapés 

La communication à votre écosystème

En termes de communication, nous estimons qu’il y a deux enjeux. Le premier est de trouver le bon équilibre entre la transparence sur la situation et le fait de rassurer autant que possible votre écosystème. Le deuxième enjeu est de trouver le bon moyen de communication pour chaque situation. Il est nécessaire de manier habilement la communication orale et la communication écrite

L’organisation et la mise en place des personnes-ressources pour prendre le relais d’un freelance handicapé

Il est important de donner un mandat clair, d’une durée explicite, avec des capacités de décisions et d’engagement précises. Vos collaborateurs, clients, fournisseurs et partenaires recevront ce mandat. En désignant des personnes-ressources, vous aurez besoin de mettre en place un mandat de délégataire et les outils et bonnes pratiques accompagnant ce dispositif ; contrôle de la délégation, suivi de la délégation, bilan et régulation de la délégation. 

La formalisation de processus et d’organisation interne pour un auto-entrepreneur handicapé

Il sera nécessaire que vous réalisiez une liste de contacts externes (banque, impôts, URSSAF, protection sociale, bailleur, etc.), voire un plan stratégique. Ces éléments pourront guider vos personnes de confiance dans les décisions importantes si vous ne pouvez pas les prendre.

La mobilisation de dispositifs d’adaptation de poste et/ou de compensation du handicap 

Selon les situations, en tant qu’auto-entrepreneur handicapé vous pourrez solliciter des aides techniques, humaines ou financières qui peuvent compenser le handicap. Pour cela, nous vous invitons à prendre contact avec les professionnels compétents en la matière ; comme les cellules de prévention de l’assurance maladie ou les aides et services auprès de la délégation régionale de l’Agefiph dont dépend votre entreprise.

Finalement, vous pourrez avoir des difficultés à y voir clair dans ces questionnements pour organiser votre propre succession (les associés ou les collaborateurs pouvant être juges et partis). N’hésitez pas à solliciter des avis extérieurs de professionnels (ex : coachs), afin de clarifier vos enjeux et vos pistes de solutions. Ces professionnels peuvent notamment vous aider à gérer la charge émotionnelle associée à ce type de décision. 

Pour conclure, les maîtres mots de cet article sont l’anticipation et le réalisme. Nous insistons sur la notion de réalisme car l’expérience prouve qu’il est rare que l’on se prépare parfaitement à des incidents imprévisibles. Ceci signifie qu’il faut commencer par imaginer des solutions simples.

La désignation officielle d’un adjoint ou d’un partenaire de confiance qui aurait une large délégation de vos pouvoirs peut constituer une solution simple et rapide à mettre en œuvre. La modification des statuts de votre entreprise peut constituer un outil pertinent, même si cela semble plus adapté à des situations plus critiques, comme le risque d’incapacité ou d’invalidité totale. 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à visionner notre module TIH-Learning sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=62084Fs_TTk

Vous êtes un freelance en situation de handicap et souhaitez en savoir plus sur nos services ? Contactez-nous pour être référencé sur notre plateforme !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LETTRE D’INFORMATION